Naruto Shouka
Bienvenue sur Naruto Shouka, merci d'être passé sur ce fabuleux Forum RP, en espérant vous voir RP avec nous...



Naruto Shouka


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arukisu YuureÏ

Aller en bas 
AuteurMessage
Arukisu Yuureï
| Kiri Juunin |

| Kiri Juunin |
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 01/08/2009

Fiche Ninja
Technique :
Ryos: 500
Inventaire:

MessageSujet: Arukisu YuureÏ   Sam 1 Aoû - 19:46

Protégé.


Dernière édition par Arukisu Yuureï le Mer 30 Mar - 17:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arukisu Yuureï
| Kiri Juunin |

| Kiri Juunin |
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 01/08/2009

Fiche Ninja
Technique :
Ryos: 500
Inventaire:

MessageSujet: Re: Arukisu YuureÏ   Sam 1 Aoû - 20:25

Test pour le bijuu

Etre un clan au-dessus...


Seul, au beau milieu de la nature, Danpachi était allongé dans l’herbe verdoyante des collines de Kiri. Les yeux plongés dans l’immensité du ciel, il se laissait absorber par la beauté des nuages qui flottaient avec grâce dans les airs. Un soleil timide réchauffait la terre légèrement humide. C’était le début du printemps et un vent céleste troublait le silence religieux qui régnait en cet instant. Quelques oiseaux revenaient des pays chauds et annonçaient leur retour par des chants mélodieux. La flore commençait à faire aussi son apparition et plusieurs germes perçaient le sol à divers endroits. Les arbres bourgeonnaient lentement et s’embellissaient de magnifiques fleurs colorées. On sentait la vie reprendre son cours. Comme si l’hiver rugueux qui s’était écoulé avait tout arrêté sur son passage, tout dévasté.
Danpachi n’aimait pas la neige. Trop de souvenirs douloureux ressurgissaient en voyant cette poussière blanche. Lui qui avait dû quitter tout petit le pays où l’hiver ne finit jamais. Chassé par les infâmes dirigeants de cette nation, son clan, pourtant l’un des plus puissants, s’était résigné à prendre la route laissant le froid derrière eux. Mené par son père, Hyôga Yuureï l’illustre fondateur de sa famille, ils avaient marché des jours entiers avant de trouver refuge. Bravant les dangers et subissant sans répits les conditions climatiques de pays dont il ne se doutait même pas de l’existence, Danpachi avait connu très jeune la dure réalité de la vie. Tout n’est pas rose. Même si pour lui, il préférait le blanc, avant...

Kiri était sa terre d’accueil, son foyer. Il avait grandi dans ce village. Il lui devait tout, tout ce qu’il était aujourd’hui. Maintenant, il est chef du clan Yuureï, père de famille exemplaire et leader de l’ANBU. Son statut de ninja lui convient même s’il pense parfois à prendre sa retraite. Après des années de loyaux services pour le pays de l’Eau, il le méritait bien. Cinq missions de rang D, une vingtaine de rang C, trente de rang B, cent vingt-cinq de rang A et presque autant de S. Autant dire qu’il n’avait rien à envier à qui que ce soit. Il devait beaucoup au village mais le contraire était tout aussi juste. Quitter son poste pour un ninja signifie souvent s’écarter de sa vraie nature. On ne devient pas shinobi, on l’est. Peut-être devait-il se consacrer à la gestion de son clan et à l’éducation des plus jeunes. Surtout que son fils, Jabu Yuureï, venait tout juste d’avoir son premier enfant. Etre instruit par plusieurs générations est une chance pensait-il. Les valeurs que véhiculaient son clan devaient apprises le plus tôt possible. Humilité, respect des traditions, dévouement, courage, tant de choses à apprendre. Il incarnait parfaitement tout cela et il prenait très à cœur son rôle pour être à la hauteur de ses ancêtres. D’ailleurs, chaque jour, il les remerciait d’avoir fait de son clan ce qu’il était aujourd’hui. Se retirer, un pas bien dur à franchir...

Cependant s’il se trouvait dans ce champ, perdu dans ses pensées, c’était parce qu’il avait fait son choix. Après maintes réflexions, avoir peser le pour et le contre, il s’était décidé à se détacher de sa vie de ninja. Mais, avant de raccrocher, il avait une dernière requête. A la fois pour lui-même et à la fois pour son clan. Ne souhaitant pas quitter les forces de Kiri par la petite porte, même si son prestige était déjà bien conséquent, il voulait accomplir ce que personne n’avait encore réussi à faire dans sa famille, ni peut-être même au village. Ainsi, tout le monde se souviendrait de lui. Un exploit surhumain mais très ambitieux. Risqué mais dont le résultat n’avait pas d’égal. Durant son enfance, son père lui en avait vaguement parlé et il ne l’avait jamais oublié. On raconte que neuf démons possédant un pouvoir exceptionnel existent dans le monde. Ils étaient autrefois chassés par tout les pays qui essayaient de les capturer pour utiliser leur pouvoir. Possédant un chakra et une force phénoménale, ils étaient capables d’anéantir un village à eux seul ! Or, il est dit aussi qu’il n’est pas impossible de les saisir. Un rituel ancestrale nécessitant pas moins de quatre hommes ayant des compétences extrêmes dans l’art de sceller existait. Par chance, le clan Yuureï comptait d’excellents ninjas et Danpachi savait déjà qui il allait choisir. Le démon devait être enfermé dans un objet ou un humain. Un objet possédant une fort charisme, ayant une grande prestance pas une vulgaire pacotille. Un humain...un être qui deviendra puissant et qui sera habité par un pouvoir incommensurable. L’homme avait déjà choisi mais pour le moment il ne voulait pas le révéler...
Neuf démons, neufs entités, mais tous n’ont pas la même force, les mêmes propriétés. Après plusieurs recherches dans les bibliothèques du Mizukage, Danpachi avait appris que le plus puissant était le démon renard : Kyubi. Pourvu d’un chakra infini, il avait battu tout les autres lors de la guerre qui les avait opposé. Le renard à neuf queues étaient une cible de premier choix. Compter dans ses rangs un ninja qui le renfermait devait être un atout majeur. Cependant, l’attention de Danpachi était porté sur un autre démon. Plus proches du clan Yuureï, il se demanda même à un moment s’il n’y avait pas un lien entre eux. Un blaireau capable de se rendre totalement invisible. Il était également très fort puisqu’il avait sept queues. Mais personne encore avait réussi à le débusquer, constamment en mouvement et dissimulé sous son invisibilité très peu l’avais vu. Il se nommait Shichibi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arukisu Yuureï
| Kiri Juunin |

| Kiri Juunin |
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 01/08/2009

Fiche Ninja
Technique :
Ryos: 500
Inventaire:

MessageSujet: Re: Arukisu YuureÏ   Sam 1 Aoû - 20:32

Au crépuscule d’un soir qui s’annonçait mystérieux, une dizaine d’hommes et de femmes s’agitaient dans le clan Yuureï. Danpachi leur avait annoncé sa quête et tous acceptèrent sans rechigner les ordres. C’était un défi à la hauteur de leur réputation. Le chef avait pris soin de prévenir le Mizukage de leur action et avait obtenu son accord. Or, il était le seul du village à être au courant. Le secret de cette mission spéciale devait être gardé avec précaution. Si par malheur, un autre village savait qu’un clan de Kiri cherchait à capturer un bijuu l’incident diplomatique allait être inévitable. Depuis la guerre des clans, c’était un affront d’essayer de poursuivre les démons. Donc, armés du mieux qu’ils pouvaient et emplis d’une motivation et d’un courage époustouflant, ils quittèrent le domicile familiale. Sans difficultés, ils réussirent grâce à leur jutsu caméléon à passer les remparts du village incognito. Une fois dehors, la question était de savoir où ils devaient aller ? Là, Danpachi avait la réponse. En secret, il avait mené durant toutes ces missions des recherches à propos de l’emplacement de Shichibi. Plusieurs témoignages, indices, lectures l’avaient menés à un seul endroit : le pays de la Terre. C’était d’une logique imparable. Le blaireau qui détenait un pouvoir permettant d’utiliser comme bon lui semble l’argile ne pouvait que se trouver là-bas. Assurément, ce pays était immense mais une légende disait qu’il se cachait dans des grottes au sud. Des cavernes sinueuses où personne ne va car on se perd facilement parait-il. Pas étonnant que le démon blaireau se terre ici...

Le voyage jusqu’au pays de la Terre avait été long. Heureusement, les membres expérimentés du clan connaissaient la route et ils ne prirent pas trop de retard. Le plus dur fut la dose de chakra utilisée perpétuellement pour se maintenir camouflé. Ils étaient obligés de faire une pause toutes les deux heures pour récupérer. C’était une précaution nécessaire pour ne pas attirer les soupçons sur leurs actions. Ainsi, leur destin les avait mené devant l’entrée de cette caverne...

- Si quelqu’un voit quelque chose, même un simple signe, il me prévient. Dit Danpachi à ses troupes.

Et, avant de pénétrer dans l’antre du démon, il s’approcha de son fils Mikaru qui s’apprêtait à appliquer les ordres de son père. Le jeune homme aux yeux verts s’arrêta net et se hâta de le rejoindre. Il avait une profonde admiration pour son aïeul et son parcours exemplaire. Chaque mot qu’il prononçait, il le buvait comme un savoir précieux. Il était prêt à tout pour lui.

- Que puis-je faire pour toi, père ?
- Rien de spécial pour le moment, je veux juste que tu restes près de moi pendant toute la mission...

Sans chercher à comprendre, il s’exécuta. On ne discute pas les ordres du chef du clan chez les Yuureï. Le respect des anciens était une valeur très glorifiée.
Sur leur gardes, car ils avaient tout de même affaire à un bijuu, ils pénétrèrent dans la grotte...
L’endroit était terreux et une odeur de boue embaumait les tunnels. Il faisait très froid mais par précaution, ils s’étaient tous couverts chaudement. Un silence morbide régnait sur les lieux, seuls quelques crissements de chauves-souris se faisaient entendre de temps en temps. Chaque membre scrutait avec minutie les moindres recoins à la recherche d’indice. Leur sens de l’observation était très développé.
Soudain, une voix interpella Danpachi. Quelqu’un avait trouvé d’immenses traces de pas dans un tunnel. Sans perdre une seconde, le vieil homme se rendit sur place et constata la piste. Clairement dessinée dans le sol, une patte d’au moins deux mètres munies de griffes acérées se dirigeait vers le fond obscur du trou. Un sourire se dessina sur les lèvres de Danpachi.

- Bien joué, on tient notre animal. Suivons la trace...et restez sur vos gardes. Tout le monde se camoufle !

En un instant, ils disparurent tous comme par magie. Le démon était rusé et avait creusé des tunnels sinueux qui parfois ne menaient à rien. Seulement, le clan Yuureï, spécialisé dans les assassinats était bien entrainé pour ce genre de situation et leurs jutsus collaient parfaitement au mission de pistage. Ainsi grâce à la technique du caméléon, il traversait sans problèmes les murs pour passer d’un tunnel à l’autre. L’enquête mit des heures mais en suivant les traces, ils tombèrent sur une immense caverne. L’endroit était gigantesque, les murs étaient couverts d’argile et une odeur animale trainait dans le coin...Pas de doute, c’était le terrier de Shichibi. Et à en croire l’aura étouffante que ressentait Danpachi, il ne devait pas être loin. Une puissance venant de son chakra énorme émanait du blaireau. Toujours invisibles, les membres progressèrent dans l’antre. Malgré le camouflage, ils restaient sur leur garde, qui sait le genre de pouvoir que peut posséder le démon à 7 queues...

Tout à coup, un grognement venant de derrière un immense rocher résonna dans la grotte. Sous les yeux presque inquiétés de tout le clan, le démon se dévoila. Petit par rapport aux autres, il faisait quand même dans les dix mètres de haut. Son pelage marron était luisant et ses petits yeux noirs fixaient Danpachi. Etrange, on aurait dit qu’il pouvait les décerner sous leur camouflage. Surement son flair pensa le chef Yuureï. Un charisme étourdissant entourait la bête qui commençait à s’approcher. Ils eurent tous un mouvement de recul mais leur leader prit la parole.

- Ce n’est pas le moment !! On applique le plan ! Mikaru, Sokoru, Lita et Maki prenez vos positions !

Les mots de Danpachi remotivèrent les troupes qui en un instant se mirent en place. Les quatre hommes cités se mirent en place en s’écartant du démon tandis que les autres appliquèrent les ordres. Premier objectif, affaiblir la bête. Chose peu simple quand on sait qu’elle possède un chakra immense. Heureusement, le don héréditaire de cette famille permettait d’esquiver la plupart des attaques. Ainsi, il se jetèrent dans la bataille. A coup d’armes diverses, ils tentèrent de blesser Shichibi pour ensuite l’immobiliser. Ce ne fut pas simple car évidemment, il ne se laissa pas faire. Ses coups de pattes dévastateurs réussirent quelques fois à toucher des ninjas pourtant bien vigilants. Sa force était si grande que chaque frappe envoyait presque au tapis. L’invisibilité des Yuureï n’avait aucune utilité ici et ils eurent du mal à venir à bout de leur ennemi. Le combat dura presque une heure sans qu’aucun ne prenne l’avantage. Le blaireau s’épuisait peu à peu mais les shinobis également. Et alors qu’ils étaient tous sur lui à le marteler violemment, le démon utilisa une de ses techniques particulières. Soudain, d’immenses bras d’argile sortirent du sol et vinrent attraper ses assaillants. L’animal maitrisait à merveille cette matière. Surpris par l’attaque, ils ne purent résister et furent balancés violemment contre les parois de la caverne. Les précédentes entailles qu’avaient subis Shichibi l’avaient bien affaibli.
Danpachi, à terre après ce choc dévastateur, trouva un dernier souffle pour percer sa défense. Difficilement, il se releva et utilisa son jutsu personnel...Le plus puissant du clan. Une technique dont peu ressortent vivants...Mais il savait que ce ne serait pas assez herculéen pour tuer un démon. A une vitesse phénoménale, il exécuta les signes incantatoires. Les autres membres blessés regardèrent avec plein d’espoirs le dernier geste de leur maitre. Danpachi se mit à courir droit vers sa cible. Son cœur battait la chamade et il transpirait énormément. Du sang coulait de sa bouche et à chaque pas, il sentait ses forces s’amenuiser. Arrivé à quelques mètres de Shichibi, alors que celui-ci s’apprêtait à lui balancer un nouveau coup de patte meutrier, il disparut dans une fumée noire et réapparu au-dessus de lui. La foulée de l’ombre...Une technique qui permettait de se téléporter instantanément à l’endroit que l’on souhaitait. Pour une attaque surprise, c’était l’arme parfaite. Alors, il sortit son katana et vint le planter dans la nuque du bijuu qui poussa un cri effroyable. Si bien que lui aussi, poussé dans ses retranchements, il utilisa un autre jutsu de son cru. Sortant à nouveau du sol, de pics d’argile vinrent transpercer le ventre de son agresseur. Les autres Yuureï restèrent de marbre devant ce spectacle. Leur chef cracha une énorme gerbe de sang et fut balancer une nouvelle fois. Mais, avant qu’il ne tombe au sol, son fils le rattrapa in extremis.

- Père, père !

Ses yeux commençaient à vaciller et sa respiration était saccadée. La mort venait le chercher. Il réussit tout de même à sortir quelques mots...

- Approche toi...
Mikaru exécuta sa volonté et mit son oreille près de sa bouche.
- Je...Il toussa. Je veux...Je veux que ton fils soit le réceptacle...

Il eut du mal à réaliser les paroles de son père. Mettre le bijuu dans son fils était un honneur pour lui. Il serra donc très fort la main de Danpachi et lui glissa quelques mots.

- Ta volonté sera faite, père...
- Alors je peux mourir, j’ai accompli mon œuvre...

Ne souhaitant pas décevoir son père, Mikaru se releva en posant doucement le corps au sol. Là, il sortit de la main du défunt un médaillon rouge. Dessus était inscrit une phrase mythique de Hyôga Yuureï. Elle était transmise de génération en génération et c’était à son tour de la porter...
Pendant ce temps, les autres membres s’étaient activés pour maintenir Shichibi au sol avec du fil ninja. Grandement atténué par l’ultime technique de Danpachi, il ne se débattait presque plus. Trois Yuureï avaient déjà débuté la cérémonie de scellage du bijuu. Il ne manquait plus que l’objet. Mikaru les rejoignit et porta le médaillon vers le ciel...

Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurohi Karura
| Kiri Kage |

| Kiri Kage |
avatar

Messages : 504
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 22

Fiche Ninja
Technique :
Ryos: 500
Inventaire:

MessageSujet: Re: Arukisu YuureÏ   Sam 1 Aoû - 20:36

Powaaaaa Aruuuu' Razz
C'est super de revoir ton pseudo & ton avatar et toi en fait Razz
BIenvenue =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheena Yamida
| Taka Ninja - Membre |
| Taka Ninja - Membre |
avatar

Messages : 492
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 24

Fiche Ninja
Technique :
Ryos: 500
Inventaire:

MessageSujet: Re: Arukisu YuureÏ   Sam 1 Aoû - 21:35

Mode modo on : Pour ton clan, tu ne pourra que le crée lorsque tu a 300 messages Rolling Eyes Bienvenu sinon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurohi Karura
| Kiri Kage |

| Kiri Kage |
avatar

Messages : 504
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 22

Fiche Ninja
Technique :
Ryos: 500
Inventaire:

MessageSujet: Re: Arukisu YuureÏ   Sam 1 Aoû - 21:38

Sheena, il s'est déjà arrangé avec Keiji. Il va pas le faire en clan Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arukisu YuureÏ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arukisu YuureÏ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Shouka :: Présentations :: 
» Zone Présentation «
 :: Kiri :: Présentations validées
-
Sauter vers: